Akim Le Negro

Acteur-Réalisateur-Photographe

Né  le : 27 Avril 1990 à Brazzaville (République du Congo)

Nationalité :

Profession : Acteur-Réalisateur-Photographe

De son vrai nom Kimbémbé, plus connu sous le nom Akim Le Negro, est un acteur-réalisateur,  né le 9 décembre 1990 à Brazzaville(République du Congo). D'un Père Congolais et d'une Mère Congolaise. Après avoir obtenu son diplôme de Master d’enseignement en Langues et Littératures, mention français.

 

En décembre 2011, il se lance dans un club cinématographique Série A Cinéma, club dans lequel le goût du cinéma et de la réalisation lui motive à se perfectionner de plus bel dans le cinéma.

 

C'est à partir de 2011, qu'il figure dans quelques films dudit club en tant qu’acteur avec des rôles secondaires.

Biographie

Né le 27 Avril 1990 à Brazzaville(République du Congo). D'un Père congolais et d'une Mère congolaise, Akim Le Négro est un jeune qui a fait ses études à l’Ecole Normale Supérieure du Congo Brazzaville où sa formation a été sanctionnée par un diplôme de Master d’enseignement en ‘’Langues et Littératures’’, mention français.

 

En décembre 2011, il s’est lancé dans un club cinématographique de la place nommé Série A Cinéma, club dans lequel le goût du cinéma et de la réalisation lui a habité. A partir de 2011, il figure dans quelques films dudit club en tant qu’acteur avec des rôles secondaires.

 

En 2013, lors de la dixième édition du festival Mantsina sur scène, il participe à un atelier du cinéma contemporain animé par E. Perceval et N. Klotz, tous deux cinéastes français. Après cela, il commence à intervenir en tant qu’assistant réalisateur au sein du club. Et puis il se fait au même temps autodidacte en faisant des recherches sur des cours de cinéma, le cadrage, la réalisation via internet.

 

En tant qu’autodidacte, il créée en 2014 Ciné 242, une émission sur le cinéma diffusée sur une chaine privée dont il est à la fois producteur et animateur. En mars 2016, il commence à diffuser ses émissions sur la chaine nationale Télé Congo.

 

En début 2017, il tente sa première expérience cinéma en réalisant le documentaire court métrage intitulé "Bungunza ou Le Cri Spirituel Négro Africain". Et en 2018, il réalise sa toute première fiction intitulée "Perdu(e)" un court métrage de 10 min qui lui fait gagner le prix du meilleur film fiction de première expérience et de la meilleure actrice féminine (1er rôle) dans le même film lors de la 4ème édition du Festival des films congolais à Brazzaville en 2018.

 

A côté du documentaire et fiction, il a un film expérimental (vidéo d’art) de 04min intitulé "Le Rite" produit et diffusé lors de la 7ème Rencontre Internationale pour l’Art Contemporain (RIAC) à Brazzaville en 2018.

Vie privée

Célibataire sans enfant

Filmographie

Cinéma

2017: "Bungunza ou Le Cri Spirituel Négro Africain" film documentaire

 

2018: "Perdu(e)" un court métrage fiction

 

2018: "Le Rite" a un film expérimental

 

Télévision

2014:  "Ciné 242" une émission sur le cinéma congolais

Distinctions

Récompenses

Prix du meilleur film fiction à la 4ème édition du Festival des films congolais à Brazzaville en 2018

 

Prix de la meilleure actrice féminine premier rôle à la 4ème édition du Festival des films congolais à Brazzaville en 2018

Nominations

Meilleur film documentaire à la 3ème édition du Festival du congolais Ya beto à PointeNoire en 2017

 

Meilleur film fiction à la 4ème édition du Festival des films congolais à Brazzaville en 2018

 

Meilleure actrice féminine premier rôle à la 4ème édition du Festival des films congolais à Brazzaville en 2018

 

Copyrigth @ 2020