Michael Gandoh

Réalisateur-Producteur-Opérateur culturel

Né  le : 1983 à Brazzaville (République du Congo)

Nationalité :

Profession : Réalisateur, Producteur, Opérateur culturel

Michael GANDOH est un auteur-réalisateur, producteur et opérateur culturel né 1983 à Brazzaville en République du Congo. D'un père congolais et d'une mère congolaise. Après avoir obtenu son bac F4 (Génie Civil), Michael ne continue pas avec les études universitaires, préfère chercher du travail, recruté à l’Hôpital Général de Loandjili de Pointe-Noire en qualité de Biomaintenancier en 2007. Et quelques mois plus tard, il se lance dans le métier d’acteur en intégrant un groupe de cinéma amateur "Les ngampo", c’est le coup de foudre avec le cinéma

Biographie

Né né 1983 à Brazzaville(République du Congo) . D'un père congolais et d'une mère congolaise. Après avoir obtenu son bac F4 (Génie Civil), Michael ne continue pas avec les études universitaires, préfère chercher du travail, recruté à l’Hôpital Général de Loandjili de Pointe-Noire en qualité de Biomaintenancier en 2007, il arrive à Pointe-Noire pour prendre le service étant agent de service" Biomaintenance" de l'hôpital générale de Loadjili à Pointe-Noire.

 

Quelques mois plus tard, Michael s'intéresse au métier d’acteur en intégrant un groupe de cinéma amateur "Les Ngampo", le cinéma devient une véritable passion pour lui, et c’est le coup de foudre, Il décide de se lancer de tout cœur dans le cinéma et être un professionnel dans le domaine.

 

En 2008, Michael s’intéresse au métier de scénariste et veut devenir scénariste, il se met à écrire des ‟scénarios” sans connaissances adéquates. Et en 2009, le groupe de cinéma Les Ngampo" au quel a fait ses premiers pas dans le monde du 7e art, se disloque.

 

Toujours avec la passion et la conviction de devenir professionnel du cinéma, Michael crée en novembre 2009, une maison de production cinématographique amateur "CinéArtConnexion", en collaboration avec deux amis Charles Okoumou et Kevin Nguili.

 

En 2010, deux projets de fictions vont voir le jour, une série de dix épisodes "Ma conscience et moi" et un court métrage "Je ne suis plus une fatalité", écrit par Michael Gandoh, il s'agira de ses premiers scenarios dans le cinéma.

Décembre 2010, "CinéArtConnexion" ferme ses portes. C’est la sombre période de sa vie artistique. N’ayant plus de soutien technique, Michael se lance en autoformation approfondie sur l’écriture du scénario et la réalisation des films en ligne sur Internet grâce aux tutoriels sur youtube et en lisant des livres sur le cinéma.

 

De nombreux tournages en amateur s’enchainent dont les films ne verront jamais le jour. C’est en Septembre 2012, que Michael participe à un atelier de formation sur la réalisation de films fiction à l’IFC de Pointe-Noire animé par Rufin Mbou Mikima, et réalise son premier court-métrage de 8 minutes "Oups".

 

Deux films courts-métrages expérimentaux vont voir le jour en 2013, "Incocufiable"(fiction) et "Le mouamba"(documentaire), des autoproductions dont il est aussi l’auteur-réalisateur.

Après s’être rassuré de ses connaissances en réalisation, Michael tente de réaliser son premier longmétrage en 2014, après avoir tournés la moitié des scènes, faute du budget le tournage du film s'arrête.

 

N’ayant pas de moyens de produire son film, Michael vend son lopin de terrain pour autoproduire son film long métrage "Ironie Fatale" sous sa propre direction, acteurs et actrices congolais de renom comme : Michael Thamsy, Amanda Baye, Luxe Bayonne, Lionel Mabiala, Richi Mbebele, Greoge M'Boussi, Albé Diaho et Préférée Bazounzi. Le film sort en salle en Septembre 2016, et connaît un grand succès national. Il remporte le prix du meilleur film, le prix de la meilleure interprétation masculine et le prix de la meilleure interprétation féminine à la 3eme édition du festival international Ya beto en mars 2017.

 

En décembre de la même année, il participe à un atelier sur la réalisation de film documentaire animé par Yves de PERETTI des Ateliers Varan de Paris à l'IFC de Pointe-Noire à l’occasion du festival la semaine du documentaire. Son film d’atelier "Mwana manganga" remporte le prix Elikia du meilleur film documentaire et diffusé au Atelier Varan de Paris et à la 41ème édition du festival de Douarnenez en France. Plus de doute, Michael est persuadé que le cinéma est sa vocation, il démissionne de son travail de Biomaintenancier l’hôpital général de Loandjili pour se consacrer entièrement au cinéma, qui est une passion qui brulait en lui depuis longtemps.

 

Conscient des difficultés de formation et de production des cinéastes au Congo, en 2018, il crée un Festival International des Courts Métrages la Pointe noire (FICOMP), ayant pour mission première d’aider et donner la chance aux jeunes Congolais de se faire former gratuitement et bénéficier de la production de leurs films à la fin de la formation, plusieurs jeunes continus de bénéficier de ce privilège. L’autre mission du festival étant aussi de rendre compétitif le cinéma congolais à l’échelle internationale.

 

La même année (2018), Michael bénéficie d’une production de Sky Vision Média et réalise un court métrage à thème engagé "Alicia", succès national et international, le film remporte le Prix de la meilleure interprétation féminine à la 5ème édition d’Emergence Film Festival de Lomé (Togo). Le film est diffusé au festival Fête Africaine à la Dagonnière (France) et au Festival Regard sur le Cinéma Africain de Vitrolles (France). et remporte aussi le prix "Ishiema Awards" du festival TAZAMA (Brazzaville), et les Kambas Awards (Brazzaville), et en compétition au Festival International de Cinéma de Kinshasa(Fickin).

 

En 2019, il réalise un court métrage "In-extremis", écrit et produit par Malolo Matouala, sélectionné au festival Cabaret du cinéma au Cameroun. Il réalise et Coproduit avec Sky Vision Média son court métrage documentaire "Une pour tous", le film remporte le prix Canal+ de la meilleure création documentaire à Emergence Films Festival (Lomé), sélectionné en compétition au festival Cabaret du cinéma au Cameroun et au Festival des 18 Montagnes de Manne (Côte d’Ivoire).

Vie privée

Père de famille

Filmographie

Cinéma

2009 : "Ma conscience et moi" sérié de 10 épisodes

2010 : "Je ne suis pas une fatalité" court métrage fiction.

2012 : "Oups!" court métrage.

2013 : "Incocufiable" court métrage fiction.

2013 : "Le mouamba" documentaire.

2017 : "Ironie fatale" long métrage fiction.

2017 : "Mwana manganga" documentaire.

2018 : "Alicia" court métrage fiction.

2019 : "Une pour tous" documentaire.

2019 : "In-extremis" court métrage

 

Distinctions

Récompenses

2017 : "Ironie fatale" Prix du meilleur film à la 3eme édition du festival international Ya beto à Pointe-Noire.

 

2017 : "Ironie fatale" Prix de la meilleure interprétation masculine à la 3eme édition du festival international Ya beto à Pointe-Noire.

 

2017 : "Ironie fatale" Prix de la meilleure interprétation féminine à la 3eme édition du festival                                        international Ya beto à Pointe-Noire

 

2017 : "Mwana manganga" Prix Elikia du meilleur film documentaire au festival La semaine du                                                  documentaire.

 

2018 : "Alicia" Prix de la meilleure interprétation féminine à la 5ème édition d’Emergence Film                              Festival de Lomé (Togo)

 

2018 : "Alicia" Prix "Ishiema Awards" du festival Tazama à Brazzaville(Rép. du Congo)

 

2019 : "Une pour tous" Prix Canal+ de la meilleure création documentaire à Emergence Films Festival                                        (Lomé)

 

2020 : "Une pour tous" Prix du meilleur documentaire à la 2eme édition du festival Les Kamba's                                         Awards à Brazzaville(Rép. du Congo

Nominations

"Ironie fatale" Sélection à la 3eme édition du festival international Ya beto à Pointe-Noire.

 

"Mwana manganga" Diffusé au Atelier Varan de Paris

 

"Mwana manganga" Sélection à la 41ème édition du festival de Douarnenez en France.

 

"Alicia" Sélection au Festival Regard sur le Cinéma Africain de Vitrolles (France).

 

"Alicia" Sélection au Festival Tazama à Brazzaville(Rép. du Congo)

 

"Alicia" Sélection en compétition au Festival International de Cinéma de Kinshasa(Fickin).

 

"Alicia" diffusé au Festival Fête Africaine à la Dagonnière (France)

 

"Alicia" Sélection à la 1ere édition du Festival "Les Kambas Awards" à Brazzaville(Rép. du Congo)

 

"Une pour tous" Sélection en compétition au Festival Cabaret du cinéma au Cameroun

 

"Une pour tous" Sélection en compétition au Festival des 18 Montagnes de Manne (Côte d’Ivoire).

Copyrigth @ 2020